top of page
  • fildohm

Le premier parc photovoltaïque du Grand Cahors sort de terre

Résumé # l'essentiel : Le projet s’est concrétisé ces derniers mois. Une nouvelle date a été annoncée et permet de se projeter : le branchement au réseau est prévu cet octobre.



C’est une nouvelle histoire qui s’ouvre pour Fil d’Ohm. Une histoire qui remonte même à février 2022. Ce mois-ci, le président Guillaume Coulon et les membres de l’association Fil d’Ohm rencontraient le maire de Cieurac Guy Peyrus et les élus.

Le but : un projet local s’inscrivant dans l’économie sociale et solidaire, la faisabilité d’une étude pour l’implantation d’un premier parc photovoltaïque sur le Grand Cahors… et sur la commune de Cieurac !


Lors d’une réunion publique au mois de mai suivant, de nombreux points ont été précisés notamment sur les choix économiques par la prise de parts sociales pour participer au projet et s’impliquer dans l’avenir énergétique.

Le terrain, d’une surface de 7 000 m² est le site anthropisé d’une ancienne décharge, fermée depuis des dizaines d’années.

L’association est partenaire d’Enercoop, coopérative d’électricité verte et locale, soutenue par les partenaires institutionnels : Adème, DDT, DREAL, Chambre d’Agriculture, et la Région Occitanie.


Les consultations auprès de la DDT et de la LPO (absence d’impacts négatifs et protection de la faune et de la flore) se révélèrent positives.

La délibération du conseil municipal a été votée, à l’unanimité le 7 mars 2023. Après un avis favorable de la CDPENAF (Commission De Préservation des Espaces Naturels, Agricoles et Forestiers), un géomètre a fixé les limites des possessions foncières en présence des propriétaires.

Les citoyens acteurs du changement sont au nombre de 110 sociétaires Fil d’Ohm pour un capital de 38 000 €, la Région finance 1 € pour 1 € citoyen soit 76 000 € et 2 sociétaires TE 46 : 20 000 € et CD 46 : 25 000 €.

Le projet s’élève à 270 000 € et l’électricité vendue 92,5 € le MWh à Enercoop Midi-Pyrénées : une coopérative citoyenne régionale de vente et d’achat d’énergie verte. La date butoir du branchement au réseau est prévue fin octobre 2024.

Techniquement, l’entreprise Mecowood de Capdenac est retenue : poteaux bois (arbres taillés) pas de béton, pas de fondation et pas d’impact sur l’environnement. Un chantier participatif : bénévoles, sociétaires et Associations ont terminé ce mois-ci. Le président de l’association et le maire ont signé dernièrement, chez un notaire, un bail emphytéotique de trente ans. Fil d’Ohm travaille sur un programme autour de Cahors : une grappe de plusieurs parcs solaires à taille humaine sur des terrains choisis. Une étude est en cours sur la commune de Constans, avec le souhait de rassembler de nouveaux sociétaires et la prise de parts sociales défiscalisées.

Très prochainement : il sera possible de prendre des parts sous forme de compte courant d’associés (CCA) avec un rendement à 5 % (supérieur à un livret A).

L’inauguration est prévue en septembre.






8 vues0 commentaire

Comments


bottom of page