• fildohm

Médialot # Cahors : Fil d’Ohm devient une coopérative et lance son 1er parc photovoltaïque à Cieurac

Dernière mise à jour : 27 oct.

L’initiative est soutenue par la FDEL – Territoire d’énergie Lot, le Grand Cahors, et le Département.


Un projet citoyen qui rentre désormais dans la phase active. Guillaume Coulon, président de Fil d’Ohm, association dont l’objectif est de contribuer à l’autonomie énergétique du territoire par la création et la gestion de structures d’énergie renouvelable sur le Grand Cahors, a annoncé ce lundi 3 octobre, dans les locaux de la FDEL – Territoire d’énergie Lot, le passage en Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC – SAS). L’assemblée générale constitutive aura lieu le 8 octobre (des personnes intéressées peuvent s’inscrire pour rejoindre le projet) avec en suivant un après-midi d’échanges et une soirée placée sous le signe de la convivialité (voir le programme ci-dessous). (...)

« Nous avons été lauréats de l’Appel à projets Régional pour les Energies Renouvelables Coopératives et Citoyennes (AAP ENRCC Région Occitanie ADEME). Nous comptons 85 futurs sociétaires avec 35 000 euros d’intention d’achat de parts sociales. Pour ce projet, chaque euro citoyen est doublé par la Région Occitanie. Notre principal partenaire FDEL – Territoire d’énergie Lot va également s’engager à hauteur de 20 000 euros de parts sociales. Le Grand Cahors, le Département et la Région nous soutiennent. La réussite se joue avec tous les acteurs locaux et nationaux. » Et de détailler le projet de parc photovoltaïque qui se situe à Cieurac : « C’est une centrale au sol de 250 kWc de 600 panneaux s’étendant sur 4000 m2. L’installation devrait débuter au Printemps 2023. »


« Nous sommes partenaires de la 1ère heure de ce projet citoyen. FDEL – Territoire d’énergie Lot soutient les projets portés par Fil d’Ohm à Cieurac d’abord puis à Bellefont-La-Rauze. Nous en portons également ainsi que la SEM Lot Energies nouvelles. Nous devons faire des efforts pour économiser de l’énergie mais aussi pour en produire » a expliqué Jean-Claude Bessou, président de la FDEL – Territoire d’énergie Lot, aux côtés du directeur de la transition énergétique de la structure, Rémi Leymat. Frédéric Vergne, adjoint à la mairie de Cieurac, a salué la transformation de l’essai : « Nous sommes heureux d’être les premiers. Nous avions un terrain, ancienne décharge, à l’abandon. Tous les voyants étaient au vert : projet citoyen, facilité de raccordement, et parc à l’échelle de la commune. » Francesco Testa, vice-président du GrandCahors, et conseiller départemental, a rappelé que les projets de Fil d’Ohm cochaient toutes les cases des 2 institutions : transition énergétique et implication citoyenne. Fil d’Ohm à suivre !





23 vues0 commentaire